L'info, c'est clair !

La Sécurité Sociale

Nos journaux en lien avec la Sécurité sociale (5/5)

Écouter le texte lu par Christian, bénévole

Article en lien avec le projet de loi de financement de la Sécurité sociale, paru dans Info-F@x Sourds et Vite Lu (pour recevoir ce journal, contactez-nous) :

Article du mardi 31 octobre 2017 :

BUDGET DE LA SÉCU : QUELS CHANGEMENTS ?

Après 4 jours de débats, les députés devaient voter, ce mardi, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale. Il prévoit de réduire le déficit à 2,2 milliards d’euros en 2018.

HAUSSE DE LA CSG

reforme secu

Cette proposition a provoqué beaucoup d’oppositions. Pour augmenter les salaires de tous, le gouvernement veut supprimer les cotisations sociales (chômage et

maladie). À la place, la Contribution Sociale Généralisée (CSG), qui finance la Sécurité sociale, va augmenter. Seuls les députés de la République en Marche ont voté cette proposition, jugeant qu’il faut développer la solidarité entre tous les âges. La droite a regretté que la hausse de la CSG touche les retraités. Le gouvernement a expliqué que cette augmentation sera rattrapée par la suppression de la taxe d’habitation. D’autres jugent que ce financement ne
respecte plus l’esprit de solidarité de la Sécurité sociale, imaginé par les résistants après la Seconde Guerre mondiale.

LE CICE REMPLACÉ

Le Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi (CICE) qui permettait aux patrons de payer moins d’impôts sur les bas salaires, va être remplacé par une baisse des cotisations patronales.

ALLOCATIONS FAMILIALES

L’aide donnée aux parents pour faire garder leurs enfants de moins de 3 ans (allocation de base de prestation d’accueil du jeune enfant) va baisser de 15 € par mois. Pour les parents qui élèvent seuls leur enfant, l’aide à la garde augmentera de 30 %.

HAUSSE DU PRIX DU TABAC

Le prix du tabac va augmenter petit à petit. En 2020, le paquet de cigarettes coûtera 10 €.

NOUVELLE TAXE SODA

Pour améliorer la santé des enfants et lutter contre l’obésité, les  boissons seront taxées selon leur quantité de sucre.

TIERS PAYANT

À partir du 30 novembre, les malades ne devaient plus payer directement leur médecin. Comme en pharmacie, c’est la Sécurité sociale qui devait payer. Cette
obligation a été supprimée.

Autres chapitres de ce sujet

La Sécurité sociale fait partie de...
La Sécurité sociale construite en...
Un financement solidaire L'idée des...

LILAVIE

localisationAssociation LILAVIE
15 - 17 quai Gambetta
53000 LAVAL

emailCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

telephone02 43 53 18 34

fax02 43 53 42 32