Vite lu Nymphéa

  • Présentation
  • Son utilisation
  • Exemples de journaux
  • Témoignages
  • Je m'abonne

Présentation de Vite lu Nymphéa

Un journal de 2 pages, outil d'échange pour comprendre l'actualité, découvrir, débattre...

Simple, sans sacrifier le fond, Vite Lu est un support pour la lecture, l'expression orale et écrite.

Pour qui ?

Les professionnels, les bénévoles qui interviennent auprès de personnes en difficulté avec la lecture, dans des associations de lutte contre l'illettrisme, des ateliers de savoirs de base, des ateliers pédagogiques personnalisés, des épiceries sociales, des centres d'accueil de demandeurs d'asile, des structures pénitentiaires, des CFA, des lycées, des GRETA, des MFR...

Pourquoi ?

Pour encourager à lire, à se sentir acteur du monde qui nous entoure, mieux comprendre nos institutions, exprimer les incompréhensions... Mais aussi, pour prendre la parole dans un groupe, partager des avis différents, s'écouter... susciter l'envie d'aller plus loin.

Quand ?

Les mardis et jeudis vers 18 h

Comment ?

Par mail. Vite Lu est imprimé et photocopié pour être remis à chacun des participants. L'exemplaire est ensuite le leur, ils peuvent le ramener chez eux, pour le partager ou poursuivre les échanges...

Quels contenus ?

Une première page d'informations générales
Des articles sur l'actualité nationale et internationale
Vite Lu nymphea 1

Le mardi, Une deuxième page "expression des lecteurs"
C'est LA page de tous nos lecteurs... Elle se construit avec leurs témoignages, leurs poèmes, leurs réactions aux articles...
Vite Lu nymphea 2

 

Vite Lu nymphea 3Le jeudi, une deuxième page pour s'ouvrir aux autres
Un article évoque une initiative associative, une action positive, des conseils pratiques (santé, environnement...).

Une nouvelle déclinée en plusieurs parties, sous forme de roman-feuilleton pour aborder un autre style littéraire que la forme journalistique.

Des brèves :

  • Actualités culturelles ou explication de mots, expressions, proverbes
  • Petit portrait d'une personnalité ou actualité en image
  • Info insolite.

 

Ils en parlent mieux que nous
visuel vite lu nymphea
J'anime un groupe lecture écriture avec des dames issues de l'immigration...

 


Partenaires

anlci m6 fondation

Utilisation de Vite lu Nymphéa

Parce que l'actualité est un vecteur d'insertion sociale !

Vite Lu a été conçu en concertation avec des professionnels investis auprès de publics en difficulté avec la lecture.  

Les sujets sont choisis pour toucher l'individu dans sa dimension citoyenne, pour l'encourager à développer un point de vue personnel et être actif.

En atelier

utilisation vite lu nympheaVite Lu est distribué à tous les participants, en A4 ou A3 selon les besoins.
Une sélection de titres peut être proposée, avec quelques indications brèves sur le thème. Les personnes choisissent le sujet qui les intéresse.
L'article est lu à voix haute, éventuellement par les participants.
Chacun peut selon ses envies, s'exprimer, rebondir sur des informations entendues à la radio, la télévision.
Les incompréhensions sont levées. Parfois, les préjugés peuvent être formulés pour être analysés.

Vite Lu peut être un point de départ pour approfondir un sujet, faire des recherches, situer les évènements sur une carte, les contextualiser, apprendre de nouveaux mots...

Des professionnels préparent des questionnaires pour apprendre à rechercher une information dans un texte, valider la compréhension des articles.

Les participants peuvent tenter d'imaginer la suite de la nouvelle, diffusée en plusieurs épisodes. Une fois l'ensemble des parties publié, un livret, avec une couverture et l'intégralité de l'histoire est envoyé par mail.

Vite Lu, un support pour le partage d'un temps convivial !

 

Expression, écriture

utilisation vite lu nymphea 2Les participants peuvent aussi co-construire la page des lecteurs du mardi :

  • Réagir aux articles publiés
  • Transmettre des émotions, un regard sur le monde, leur vécu, au travers de témoignages, de poèmes.

Certains des textes que nous recevons sont :

  • Le fruit d'un échange collectif
  • Une expression individuelle
  • Écrits par les professionnels, sous la dictée

Dans tous les cas, il est valorisant pour les auteurs d'être publiés et de savoir qu'ils seront lus par d'autres, à travers toute la France.

 

Les idées qu'on aime :

  • Des poèmes de détenus ont ému des résidents de maisons de retraite qui leur ont répondu, expliquant que grâce à eux, leur regard sur la détention avait changé... Gégé, qui était en maison d'arrêt à Douai, libéré depuis, a même établi une correspondance avec une maison de retraite.
  • Des élèves de CFA demandent le Vite Lu quand ils arrivent en formation et certains le font même lire à leurs parents.
  • Vite Lu a fait naître des vocations :  « A. qui lit mais a de grosses difficultés avec la compréhension de textes simples, vous envoie aujourd'hui son poème ( le texte est
    entièrement d'elle mais l'orthographe et la syntaxe ont été corrigées par sa formatrice) ».
  • Pour L., l’atelier « Vite Lu » lui a permis d’oser parler devant tout le monde : « Avec le Vite Lu, je vais au bout de ma lecture, l’actualité me semble moins difficile à entendre au sein du groupe ».

Exemples de journaux

Découvrez des exemplaires de Vite Lu Nymphéa

pdfVite_Lu_n°1346.pdf
Vite Lu n1346

pdfVite Lu n°1347 Nymphea.pdf
Vite Lu n1347 Nymphéa

Ils en parlent mieux que nous !

temoignage vite lu nymphea 1Nathalie Roussel Schimmel

Bonjour,
J'anime un groupe lecture écriture avec des dames issues de l'immigration. Je vous remercie de la qualité de votre travail, c'est un magnifique outil pédagogique, source de débats, d'écrits, de recherches, de découvertes.
Il contribue à l'éveil des consciences, à sortir des préjugés, à rendre aux personnes leur dignité," lire le journal comme tout le monde", et enfin, et surtout, à comprendre ce qui se passe. Dans l'intimité de notre groupe, les incompréhensions sont exprimées, les mots entendus à la télé explicités, et les discours populistes démontés.

Nathalie Roussel Schimmel - Formatrice


A.C Association LEC Angers

Je suis formatrice dans une association de lutte contre l'illettrisme (LEC à Angers) et j'utilise très régulièrement votre journal qui est tout à fait adapté à notre public. C'est un réel support de travail pour suivre l'actualité. Cela permet d'échanger, de travailler l'expression orale, la compréhension.
J'aime aussi exploiter les nouvelles en créant différents exercices.

A.C Association LEC Angers


temoignage vite lu nymphea 2CFA polyvalent de Cuzon

Les jeunes demandent désormais « Vite Lu » lorsqu’ils arrivent en semaine de CFA et certains précisent qu’ils le font lire à leurs parents !!! Si, si…
Je souhaite également saluer l’évolution de votre travail car les articles sont particulièrement complets et documentés.
Les thèmes abordés intéressent réellement les jeunes, d’autant que bien souvent les canaux d’information qui sont les leurs ont passé sous silence ou traité ces informations très brièvement.
Voilà, ce message pour vous indiquer que cet outil m’est très utile, d’autant que mon inspectrice a mis l’accent sur le devoir d’information dans nos discipline. Aussi je n’ai pas manqué de lui indiquer votre parution.

Françoise Buguellou, Professeur de français, histoire/géographie, éducation civique & morale, CFA polyvalent de Cuzon


Formatrice en français

Formatrice en français, je l'utilise à chaque cours pour sa simplicité, son accessibilité ; d'autres membres de l'équipe font de même et je vous vente autant que possible et SURTOUT je suis convaincue de l'importance de l'actualité pour chacun de nous, citoyens ...


temoignage vite lu nymphea 3Jean-Yves, enseignant

Je suis enseignant en milieu pénitentiaire. L’essentiel de mon activité s’articule autour de la lutte contre l’illettrisme. J’utilise donc « Vite Lu » depuis deux ans. Dès le début j’ai été emballé par ce support : enfin quelque chose d’adapté à des lecteurs débutants adultes. J’ai commencé en l’utilisant comme un outil pédagogique. Il suffit d’inventer quelques questions à chaque numéro, pour se constituer rapidement un excellent fichier de lecture. Puis, afin de permettre à mes nouveaux lecteurs de pouvoir s’entraîner agréablement, j’ai largement photocopié et diffusé « Vite Lu » à toute la population carcérale scolarisée. Cette année, afin d’augmenter cette diffusion, j’ai proposé à l’ensemble de la détention (scolarisé ou non) de s’abonner. Ce système a aussi rendu à « Vite Lu » son statut de vraie lecture plaisir. Il était perçu par certains comme un outil scolaire, et donc dévalorisé. J’ai actuellement une cinquantaine de lecteurs assidus qui attend deux fois par semaine sa livraison d’actualité. Je voudrais aussi vous tirer un coup de chapeau : car si la forme est très simple et très concise, le fond n’est jamais sacrifié. Cette simple petite feuille, écrite simplement, disponible simplement est aussi un formidable outil d’information. Certains de mes élèves excellents lecteurs, ne si sont pas trompés. Ils se sont abonnés à « Vite Lu », et le lisent avec le même intérêt que les autres. Bravo à toute l’équipe et bonne continuation.

Jean-Yves, enseignant

Je m'abonne

pdfBulletin d'abonnement

 

Tarifs

Montant de l'abonnement par an (96 numéros) :
Vite Lu est un journal associatif, l'adhésion de 5 € par an est obligatoire.

Par mail : 68 €

Par fax : 88 €

LILAVIE

localisationAssociation LILAVIE
15 - 17 quai Gambetta
53000 LAVAL

emailCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

telephone02 43 53 18 34

fax02 43 53 42 32