L'info, c'est clair !

Les migrants

Pourquoi partir ? (2/5)

Écouter le texte lu par Christian, bénévole

Parler des migrants, c'est souvent parler de chiffres... Mais ce sont d'abord des êtres humains avec, pour chacun, une histoire personnelle.


Une grande décision
Partir, quitter son pays, c'est une grande douleur. Les personnes ne savent pas si elles reviendront un jour. Parfois, elles ne pourront jamais revoir leurs parents, leurs amis, le pays où elles ont grandi...


fff4 1 aJean, 16 ans, originaire du Cameroun, a raconté sur le site de Mediapart : « Je sais pas si les gens s'imaginent qu'un jour, un matin, tu te lèves, tu laisses le quartier où tu as grandi, tu laisses tes amis, tu laisses ta vie en fait ! Tu laisses tout ça pour partir dans une aventure où tu ne sais même pas si tu vas arriver. Ce que je me disais, c'est que peut-être, quand j'allais arriver, les choses allaient changer, c'est le seul espoir que j'avais. À un moment, tu arrives à penser : même si je meurs sur la route, c'est pas un problème. C'est vraiment une grande décision que les gens prennent ».
Il ajoute : « Si les gens arrivent ici, ce n'est pas un choix, c'est la vie qui les oblige. »


fff4 1 bUn voyage à haut risque
Traverser les frontières, sans autorisation, c'est prendre le risque de mourir en mer ou sur les routes, caché dans un camion... mais aussi d'être victime de vols, de violences, de viols.
En 2016, selon les Nations Unies, plus de 5 000 migrants sont morts en mer Méditerranée. C'est plus de 13 personnes par jour.


Alors pourquoi prendre ces risques ?
Si les migrants partent, c'est que dans leur pays, la vie est trop difficile ou dangereuse. Ils veulent pouvoir vivre en sécurité, avoir des projets, étudier, travailler, regarder leurs enfants grandir sans avoir peur de ce qui va leur arriver...
Chacun a ses raisons de fuir.


La guerre, les bombardements, la torture
En Syrie, Waad voulait devenir enseignante. Elle avait étudié à l'université de Damas. Au bout d'un an d'études, elle a dû arrêter à cause de la guerre.
En janvier 2013, les bombes détruisaient son quartier. La salle de bains était la seule pièce de la maison où sa famille et elle étaient en sécurité. Ils y ont passé des journées entières à se cacher.
Waad a quitté son pays.


fff4 1 cLe manque de libertés
Dans certains pays, il n'y a pas de libertés. Des personnes peuvent être arrêtées, parfois torturées, pour leurs idées politiques, leur religion, leur sexualité, leur origine...


Le rêve d'une vie meilleure
D'autres vivent dans une très grande pauvreté, ils n'ont pas d'espoir de pouvoir travailler.
Parfois, les enfants ne peuvent pas être scolarisés, parce qu'il faut payer les études, parce qu'ils sont handicapés...
Des migrants partent parce qu'ils rêvent d'un avenir meilleur pour eux ou leurs enfants.
Certains viennent en France pour travailler et envoyer de l'argent à leur famille pour qu'elle puisse vivre mieux et rester là-bas.


Bientôt des migrants climatiques ?
Des personnes doivent partir, à cause de sécheresses, d'inondations, de pollutions, du manque d'eau ou de nourriture. Avec le réchauffement de la planète, selon les Nations Unies, d'ici 2050, 250 millions de personnes pourraient être obligées de fuir pour survivre.

Autres chapitres de ce sujet

À cause de guerres, comme en Syrie,...
Les migrants :Ce sont des personnes...
Tous les êtres humains en danger ont...
« Ils viennent pour nos allocations...

LILAVIE

localisationAssociation LILAVIE
15 - 17 quai Gambetta
53000 LAVAL

emailCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

telephone02 43 53 18 34

fax02 43 53 42 32